HISTORIQUE


IcoFlex est une spin-off de l’école Polytechnique Fédérale de Lausanne et développe une technologie de micro-sablage très précise pour la découpe, le perçage ou la micro-gravure de matériaux durs et cassants comme le verre, le silicium ou les céramiques. Créée en juillet 2004, IcoFlex s’installe naturellement au bord du Léman, dans le Parc Scientifique de l’EPFL où elle propose un service de micro-usinage. Dès lors, elle va faire évoluer son outil de production pour répondre aux besoins et élargit son offre en proposant l’usinage d’un large panel de matériaux.

Dès 2010, la société décide de se diversifier et renforce son équipe en créant une unité d‘ingénierie au service des entreprises.

En 2014, IcoFlex propose son premier produit de métrologie optique pour l’horlogerie professionnelle. Dénommé GyroTracker, ce produit devient une référence en matière de caractérisation optique de l’organe réglant des montres mécaniques dans les laboratoires.

A l’automne 2016, la société assoit sa notoriété dans la métrologie optique horlogère en lançant le ChronoTracker, le premier appareil optique de production permettant la mesure de la précision des montres mécaniques au niveau de l’organe réglant, de la cage de tourbillon ou de l’aiguille.

Dès 2017 l’innovation s’accélère avec la commercialisation de l’IcoPack™, une plateforme d’interconnexion en verre utilisée pour le packaging hermétique des puces et des composants électroniques. Dans le même temps, le ChronoTracker se dote de performances accrues avec de nouvelles options. Une version motorisée de l’appareil est proposée et le facteur qualité de l’oscillateur est désormais intégré sur la version XT et la possibilité de caractériser des balanciers à double bras est inclus dans la version de base.

En 2018, une plateforme de capteurs autonomes SENSORLAB, intégrable dans un boitier de montre est proposée pour l’industrie horlogère. Une version sonde est déclinée pour les problématiques de logistique. La même année, le ChronoTracker intègre des fonctions d’analyse plus poussées comme la transformée de Fourier.

Entreprise

Dès 2019, le logiciel VAMOS est lancé pour répondre aux besoins de la caractérisation de la masse oscillante des montres automatiques.


Copyright © 2019 IcoFlex Sàrl - Mentions légales